Les Polonais des Girondins de Bordeaux

Après les Polonais de Marseille, de Nantes, de Lille, de Lens, de Paris, de Saint-Étienne, de Caen, de Guingamp, d’Auxerre, de Rennes et du Toulouse FC, au tour des Polonais des Girondins de Bordeaux ! Inventaire non-exhaustif.

Années 1950

Dans les années 1950, beaucoup de joueurs d’origine polonaise ont porté les couleurs des Girondins de Bordeaux. Ainsi, Janek Swiatek, solide défenseur central, a évolué aux Girondins de 1945 à 1954, club avec lequel il a remporté le championnat de France en 1950 et perdu la finale de Coupe de France 1952 . Sélectionné à cinq reprises en équipe de France, Janek Swiatek s’est éteint  le 17 mai 1917 à Talence. Il a aussi joué à l’ESA Brive la Gaillarde (1954-1955) et au FC St-Jean-d’Angély (1956-1958).

Jan Swiatek

Autre joueur polonais à porter les couleurs girondines dans les années 1950 : Léon Komolka. Passé par Roubaix, Komolka ne joua quelques rencontres durant ses deux saisons bordelaises avant de partir à Lorient où il évolua jusqu’en 1951. Komolka est décédé en février 2010 à Lorient.

Outre Komolka, Swiatek a joué aussi avec un autre compatriote, en la personne de Simon Blaszczyk. Né à Sallaumines, passé par Douai (1946-1948), Valenciennes (1948-1952), Blaszczyk ne joua à Bordeaux qu’une seule saison (1952-1953) avant de partir au Havre (1953-1954) et de terminer sa carrière à Grenoble (1954-1959). En 1952, Zygmunt Janczewski arrivait aussi aux Girondins en provenance de Sochaux (1948-1953) où il jouera quatre saisons de 1953 à 1957 tout comme Raymond Wozniezko (1930- 2004 à Lacanau) qui intégrait le groupe pro cette même année 1952. Wozniezko jouera ainsi sept saisons aux  Girondins de Bordeaux (170 matchs et 51 buts) avant de poursuivre sa carrière au FC Nantes (1959-1960), à l’Olympique alésien (1960-1961) et à l’AS Cherbourg (1961-1962).

Raymond Wozniezko

Si les passages de Komolka ou Blaszczyk restent assez anecdotiques, on ne peut pas en dire autant de « Kargu » Edouard Kargulewicz. Né en Pologne, « Kargu » a commencé le foot dans l’Est, à l’AS Giraumont et à Blénod, Kargu arrivait ensuite à l’UA Cognac avant de rejoindre les Girondins en 1947 où il restera jusqu’en 1958, jouant 390 rencontres et marquant plus de 160 buts. Champion de France 1950 avec Swiatek, Kargu a aussi été meilleur buteur du championnat en 1954.

Edouard Kargulewicz

Originaire d’Alsace, Casimir Nowotarski a commencé le foot dans sa ville de naissance de Wittelsheim avant de partir au Havre (1953-1954) et de jouer deux saisons aux Girondins (1954-1955 et 1955-1956) aux côtés de Kargu, Wozniezko, Janczewski. Nowotarski a ensuite rejoint le Lille OSC (1956-1960), le RC Strasbourg (1960-1962) et le RC Besançon (1961-1963).

Né à Przemysl en 1919, Roland Tylipski est arrivé en France à l’âge de dix ans avec ses parents. Installé dans la région de Bordeaux avec sa famille, Tylipski joue au Bordeaux Guyenne Atlhetic club en 1943-44 avant de rejoindre le FC Nancy (1945-1947), l’OGC Nice (1947-1948), le SO Montpellier (1948-1949), le RC Strasbourg (1949-1950) puis de revenir dans sa région d’origine et de s’engager aux Girondins en 1956, le temps d’une saison.

Décennies 1960-1970

Joueur du Toulouse FC (entre 1963 et 1967 puis 1973-1976), Edouard Wojciak est passé chez les Girondins entre 1967 et 1973 où il a évolué avec un autre polonais : Georges Grabowski. Jerzy Grabowski (rebaptisé Georges) a débuté sa carrière à Nantes en 1963. Il est resté 4 ans au club, le temps de décrocher deux titres de champion de France en 1965 et 1966, de jouer une finale de coupe de France en 1966 et de remporter un titre honorifique de vice-champion en 1967. Grabowski a ensuite joué à Avignon (1967-1969) puis a rejoint les Girondins de 1969 à 1972. Il a ensuite évolué au Red Star (1972-1975), à Cambrai (1976-1977) et au BNF Fontainebleau (1976-1978).

De 1980 à nos jours

On aurait tendance à l’oublier mais le joueur star des années 1980, Yannick Stopyra a porté les couleurs Bordelaises le temps de la saison 1989-1990, année où le club terminait vice-champion de France derrière l’Olympique de Marseille. Formé à Sochaux (club avec lequel il est vice-champion de France en 1980 et demi finaliste de la Coupe UEFA 1981), Stopyra a aussi porté les couleurs de Toulouse (1984-1988), Cannes (1989-1991), Metz (1991-1992) puis Mulhouse (1992-1994), le joueur étincelant avec l’équipe de France à la Coupe du monde mexicaine de 1986 n’a jamais vraiment confirmé les espoirs placés en lui que ce soit dans le sud-ouest comme en Bretagne. Stopyra est d’ailleurs revenu à Bordeaux ces dernières années au sein de la cellule de recrutement.

Sylvain Legwinski est né à Clermont-Ferrand le 6 octobre 1973 et a été formé à Monaco où il a joué et brillé sept saisons entre 1992 et 1999 remportant les titres de champion de France en 1997 (avec Enzo Scifo, Barthez, Franck Dumas, Thierry Henry, Victor Ikpeba, Emmanuel Petit …) et 2000 (avec Ludovic Giuly, Rafa Marquez, Sabri Lamouchi, Martin Djetou…). Au mercato d’hiver de la saison 1999-2000, Legwinski s’est engagé aux Girondins de Bordeaux où il évoluera deux saisons et demi avant d’aller étaler son talent et sa classe outre-Manche, à Fulham entre 2002 et 2006 puis à Ipswich entre 2006 et 2008 année de sa retraite sportive.  

Sylvain Legwinski

En 2012, Ludovic Obraniak formé au FC Metz et passé par Lille, débarque à Bordeaux où il restera deux saisons et remportera la Coupe de France 2013 avec les Girondins. Celui qui a 34 sélections avec l’équipe nationale polonaise (et 6 buts) en « faisant semblant d’être polonais » (belle perf’) ira ensuite au Werder de Brême et à Rizespor (2014-2015) puis au Maccabi Haïfa (2015-2016) avant de terminer sa carrière à l’AJ Auxerre (2016-2018).

Ludovic Obraniak

Grzegorz Krychowiak est formé et prêté par les Girondins de Bordeaux lors de la saison 2011-2012 au le FC Nantes. Il n’aura joué que deux matchs sous les couleurs bordelaises (entré à la 89ème, il a joué 1 minute le 17 septembre 2011 face à Toulouse et 90 le 15 octobre 2011 face à Nice). Si Krychowiak s’est imposé chez les Canaris, il ne restera pas au club et s’engagera avec le Stade de Reims (2012-2014). La suite, on la connaît, le FC Séville (2014-2016) et la double victoire en Europa league (2015 et 2016), le PSG (Coupe de France 2017), le prêt à West Bromwich albion (2017-2018), le Lokomotiv Moscou puis Krasnodar.

Né le 30 mai 1985, c’est à l’Hetman Biaystok (club de sa ville natale) qu’Igor Lewczuk commence sa carrière avant de rejoindre le Znicz Pruskow en 2006 club avec lequel le solide défenseur central monte et joue en deuxième division polonaise. Il est ensuite repéré et recruté par le Jagiellonia Bialystok et revient donc jouer dans sa villenatale entre 2008 et 2011 remportant au passage la Coupe de Pologne 2010. Lors de la saison 2010-2011, Lewczuk est prêté au Piast Gliwice et va rester en Silésie en s’engageant au Ruch Chorzow en 2011. Deux ans plus tard, il rejoindra le Zawisza Bydgoszcz avec lequel il remporte la Coupe de Pologne 2014 et connaît ses deux sélections en équipe nationale. En 2014, Lewczuk rejoint la capitale et le Legia. Il remporte les coupes de Pologne 2015 et 2016 et va ensuite s’engager aux Girondins. Un peu lourd et parfois emprunté, Lewczuk portera tout de même le maillot bordelais à 55 reprises  entre 2016 et 2019 (dont 38 matchs de Ligue 1). En 2019, Lewczuk est retourné au Legia Varsovie avant de retrouver le Znicz Pruskow à l’été 2021.

Le KOS’

Passé par Guingamp (2004-2007), Tours (2007-2009), Lorient (2009-2010) et surtout Arsenal (2010-2019), Laurent Koscielny a retrouvé la Ligue 1 et son pote Benoît Costil en 2019. Hélas, comme les histoires d’amour finissent mal en général, Gérard Lopez, le fantasque président bordelais a résilié le contrat de Koscielny en janvier dernier et a recruté un autre polonais dans la foulée : Le gardien polonais de Stal Mielec Rafal Straczek qui rejoindra la côte Atlantique dès juillet prochain. L’histoire continue…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s